Selfie au somment du Mont-Fort à 3330 mètres à Verbier

Verbier, la liberté à l’état pur !

C’est un séjour comme je les aime, que j’ai passé cet été en Suisse à Verbier. J’étais invité par cette station avec 6 autres blogueurs et journalistes. Le groupe était divisé en deux, « Thrill » frisson, sport, aventure et l’autre « Chill » cool, relax, visites. Bien sûr j’ai choisi la première option, je préfère de loin faire des activités sportives que des visites diverses et variées.

Passer un été à Verbier/Val de Bagnes – La Tzoumaz, c’est s’ouvrir à tous les possibles. C’est savourer l’émerveillement sans cesse renouvelé devant un panorama époustouflant, dominé par le Massif des Combins. C’est se laisser surprendre par les émotions sur plus de 1000 kilomètres de sentiers VTT et 950 kilomètres de chemins pédestres. C’est profiter des instants en famille, en plein air ou au musée. Enfin, c’est se délecter de musique classique et de produits du terroir dans une station qui vous propose l’excellence et dont les manifestations, sportives et culturelles, rythment la saison.

Dès notre arrivée à Verbier, direction La Cordée des Alpes, un très bel hôtel 4 étoiles. Juste le temps de se changer en tenue sportive pour découvrir le nouveau sentier suspendu de Verbier, situé à Médran, il garantit de belles sensations ! On prend de la hauteur et on se lance depuis la tour de 12 mètres de haut. Trois parcours, trois niveaux, trois degrés de difficulté. Un saut dans le vide, des tyroliennes qui vous emmènent vers l’horizon et de nombreux jeux composent les différents circuits. On pourrait croire que ce n’est que pour les enfants, mais que du contraire, j’ai bien mouillé mon t-shirt, et je me suis surtout très bien amusé !

Après un bon repas et une bonne nuit en altitude, au programme de cette deuxième journée fût Le Tour du Mont-Fort en VTT éléctrique. Accompagné de José Carron, guide VTT de la compagnie Pure Biking Verbier, il nous a fait découvrir cet itinéraire de vélo tout terrain qui propose de relier les stations de Nendaz, Verbier et La Tzoumaz. Le parcours se décline en deux variantes, l’une pour les riders de niveau moyen, l’autre pour ceux de niveau avancé. On a parcouru la version Pro Rider, tout en bénéficiant d’une petite aide grâce à votre VTT électrique. Là aussi, ce fût une très belle expérience, j’ai traversé des paysages magnifiques en faisant ce que j’aime, du sport. Notre guide du jour nous a emmené au sommet du Col des Gentianes à 2950 mètres d’altitude. La descente de ce dernier a été un moment « adrénaline » nous avons suivi le tracé de la piste qui descend vers Verbier en passant par les Ruinettes. Au début c’était dans la neige ensuite de la caillasse, il faut bien avouer que c’était assez technique et même casse gueule, mais ça reste tout de même un très bon souvenir !

Le troisième jour nous étions attendu par Marie Berazategui, une guide accompagnatrice de moyenne montagne pour parcourir l’itinéraire de la randonnée « Le Sentier des Chamois ».

L’une des randonnées les plus spectaculaires de la région. Au départ de la Chaux à 2260 mètres, on longe en direction du Bec des Rosses. Sur la route qui mène au Col Termin à 2647 mètres, il n’est pas rare d’apercevoir chamois et bouquetins. Au sommet, la vue sur les Combins et, en contrebas, le lac Louvie, est surprenante. Un parcours de 13 kilomètres, en ascension 591mètres et en descente 1364 mètres. C’était la première fois où je marchais avec des bâtons, et ils m’ont été d’une bonne utilité dans les passages difficiles et c’était une aide précieuse en descente. L’un de nous trois étant moins sportif, n’avait pas la même allure que nous, car cette randonnées n’est pas des plus facile, et certains passages sont déconseillés aux personnes souffrant de vertige. Avant d’arriver au refuge du lac de Louvie pour un bon lunch bien mérité, nous avons attendu pendant une bonne demi-heure notre troisième comparse en haut du Col Termin, mais ce n’était pas dérangeant car la vue sur les montagnes était somptueuse. Après ce moment d’attente c’était la descente vers le lac de Louvie pour le déjeuner, et ensuite nous avons terminé cette randonnée en descendant vers le village de Fionnay. En croisant des marcheurs depuis notre descente du Col Termin jusqu’à Fionnay, j’ai constaté qu’il était préférable de faire ce Sentier des Chamois depuis la Chaux que de le faire en sens inverse au départ de Fionnay. En effet, la monté vers le Col Termin est plus progressive depuis la Chaux. Je plaignais ces marcheurs qui avaient opté pour le sens inverse. Même si ce n’est que 13 kilomètres de marche vous pouvez me croire que je n’ai eu aucun problème à trouver le sommeil le soir venu.

Notre denier jour à Verbier était déjà arrivé. En milieu d’après-midi, nous avions rendez-vous pour prendre une navette pour nous emmener à l’aéroport de Genève, mais avant cela au matin nous étions attendus par Marie Hiroz, guide de haute montagne pour aller découvrir la nouvelle Via Ferrata des Gentianes. Deux itinéraires inédits avec une arrivée commune à plus de 3000 mètres d’altitude ! Nous avions rendez-vous avec Marie Hiroz à 8h45 à l’entrée des télécabines. Malheureusement je fût le seul à me présenter à elle, mes deux autres camarades de jeu ont déclinés pour diverses raisons. Je me retrouvais donc seul avec Marie une guide expérimenté qui connait très bien la montagne. Même si j’avais une petite appréhension d’être à flanc de montagne à une telle hauteur je me sentais en confiance. Nous sommes arrivées en haut du Col des Gentianes et après une petite marche dans la neige nous étions au pied de cette Via Ferrata. Marie m’a demandé si j’étais à l’aise et si je préférais qu’elle m’encorde pour l’ascension. J’ai décliné l’offre et équipé de mon baudrier nous avons commencé à gravir échelon par échelon cette magnifique Via Ferrata. Même si je suis bien entrainé et avec un bon cardio, en altitude le cœur monte vite dans les tours, et de temps-en-temps une petite pose s’imposait. J’étais là, accroché à la falaise avec une vue incroyable sur la vallée et les sommets.

Après une belle aventure sur les 120 mètres du premier parcours, je pouvais admirer les cimes qui m’entouraient. Ensuite, nous sommes montés en haut du Mont-Fort à 3330 mètres d’altitude. Quelle vue à 360°, j’en avais pleins les yeux ! Le Mont-Blanc, le Grand Combin, l’Aiguille du Midi, le Cervin et tant d’autres se présentaient à moi sous un ciel radieux, pour moi c’était le moment le plus fort de ce déplacement à Verbier ! Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et il était temps de redescendre dans la station pour rejoindre les autres membres du groupe, qui comme un héro m’ont accueilli chaleureusement pour avoir fait cette via Ferrata.

Définitivement je pense que la montagne en été c’est extraordinaire et personnellement j’y trouve mon compte, c’est un terrain de jeu fabuleux, il y tant de chose à faire. Verbier c’est de la pure énergie ! Verbier Infinite Playground (VIP) Pass :

– Accès gratuit aux remontées mécaniques pour les piétions

– 50% de réduction sur les remontées mécaniques pour les vététistes

– Transport gratuit avec les bus postaux (bus publics reliant les villages de la région)

– Plus de 25 activités gratuites ou à prix réduits

Le Pass VIP est délivré à chaque hôte séjournant au minimum une nuit dans la région et payant la taxe de séjour.

 

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *