Esiweni Luxury Safari Lodge, un lodge luxueux en Afrique du Sud

Esiweni Luxury Safari Lodge, une touche française en Afrique du Sud.

Esiweni Luxury Safari Lodge en Afrique du Sud, quel rêve ! Ce petit joyau caché dans une des plus belles réserves privées d’Afrique du Sud au cœur du KawaZulu-Natal, la réserve animalière de Nambiti.

Cette réserve est la seule dans la région à accueillir les « Big Five » de la savane: lions, rhinocéros, éléphants, buffles et léopards mais aussi plus de 40 autres espèces d’animaux. Le luxueux lodge Esiweni est niché au flanc d’une falaise qui surplombe la rivière Sunday offrant une vue imprenable sur la savane et les bushs.

Les propriétaires sont Français, Sophie et Ludovic Vaillant. Ils ont quitté la capitale française où ils vivaient avec des métiers prenants, elle dans la finance et lui dans l’immobilier. Quel changement de vie ! Passer d’une vie trépidante à Paris à un lodge en Afrique, il faut le faire !

Cela fait aussi partie de mon métier de photographe, chercher des endroits exclusifs près de chez nous, mais aussi aux quatre coins du monde, pour y emmener une personnalité et organiser un shooting pour un des magazines avec lesquelles je collabore. Je suis donc à l’affut de lieux intéressants et les attachés de presse le savent.

Lors d’un cocktail cette semaine à Bruxelles, la « Big Boss » de Top Secret Communication, Mélanie Dewulf m’a dit, qu’elle avait un nouveau client, un lodge incroyable en Afrique du Sud. Directement mon esprit curieux a pris le dessus dans la conversation, et le lendemain j’ai reçu ces quelques photos et la brochure de ce luxueux lodge africain, Esiweni.

Effectivement, ça donne envie ! Esiweni est un lodge à taille humaine, ce n’est pas la grande industrie hôtelière, loin de là, c’est de l’exclusif ! Ce lodge accueille maximum 10 personnes, une décoration soignée dans un style africain bien évidemment, 5 suites, piscine à débordement et une vue incroyable sur la savane et le bush.

D’après ce que j’ai pu en lire sur le web, l’art de la table à la française est aussi au rendez-vous, et la francophonie également. Par exemple deux des rangers sont Belges.

Pour un photographe, un blogueur, un amoureux des beaux endroits, et je l’avoue un épicurien, Esiweni me semble être un petit coin de paradis en pleine nature, au milieu du monde sauvage et des grands espaces. Qui dit safari, dit photo ! J’ai beaucoup voyagé dans ma vie, et j’ai déjà été plusieurs fois en Afrique mais je n’ai jamais eu l’occasion de faire un safari et de capturer en image des animaux sauvage. Ce sera peut-être un jour le cas, et pourquoi pas dans la réserve de Nambiti. Mais ça, c’est l’avenir qui nous le dira…



LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *