Sandbanks on the coast of Whitsunday Island, Queensland, Australia

Yann Arthus-Bertrand EARTH IS ART à la LMS Gallery à Bruxelles.

Il a quelques temps, je vous ai présenté sur mon blog lifestyle une nouvelle galerie à Bruxelles, la LMS Gallery. Ce fût à l’occasion de leur première exposition photos : The 80’S « 50 Photographs from a decade ».

Du 3 février au 15 Avril 2017, c’est le photographe français Yann Arthus-Bertrand qui sera à l’honneur dans cette galerie bruxelloise pour une expo intitulée EARTH IS ART. Je me suis rendu hier au vernissage, qui a attiré les foules et comme la LMS Gallery n’est pas très grande ce n’était pas évident d’avoir assez de recul pour admirer les œuvres de Yann Arthus-Bertrand. Comme beaucoup de gens j’ai pu écouter ses explications sur chaque photo, une chose est certaine il aime l’Islande et même si il y pleut beaucoup, il nous a vivement recommandé d’aller visiter ce magnifique pays.Yann Arthus-Bertrand est loin d’être un inconnu dans la « planète » photo, mais il est vrai que c’est principalement son ouvrage LA TERRE VUE DU CIEL qui l’a fait connaître du grand public.

J’ai eu le plaisir de le rencontrer à la LMS Gallery lors de la première expo sur les photographes des années 80’ où il y exposait une photographie en noir et blanc d’un lion et son lionceau, ce qui m’a permis d’échanger quelques mots avec lui et de me remémorer quelques souvenirs, car je l’ai connu au début de ma carrière de photographe professionnel quand j’étais photographe sportif. A cette époque, je faisais des photos de tennis à Roland Garros et Yann Arthus-Bertrand éditait comme chaque année un livre avec les meilleures photographies de la quinzaine.Sandbanks on the coast of Whitsunday Island, Queensland, Australia C’était l’époque de l’argentique et chaque jour tous les photographes éditaient leurs photos sur une table lumineuse en espérant avoir une image digne de ce nom, une pépite, une photo à allez montrer à Yann Arthus-Bertrand pour avoir peut-être l’honneur d’être dans son livre. C’était un peu notre challenge à nous, les photographes sportifs, être publié dans le livre photos de Roland Garros. Malheureusement, je n’ai fait qu’une quinzaine, et je n’ai pas eu ce plaisir cette année là d’avoir une de mes photographies sélectionnée par Yann Arthus-Bertrand.Les photos qu’il expose à la LMS Gallery sont particulièrement graphiques, elles peuvent laissées penser à des peintures, mais qui est le peintre ? Le photographe ou une main divine qui a façonnée à coups de pinceaux ces paysages ? Il nous a également expliqué l’importance d’un bon tandem entre le photographe et le pilote de l’hélicoptère. Les photos sont en ventes dans 3 formats différents, 84,5 x 114,5 cm // 125 x 175 cm // 155 x 220 cm encadré et sous verre, et bien évidemment elles sont signées de la main de l’artiste.

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *