La Joaillerie De Greef rue au Beurre à Bruxelles

La Maison De Greef nous ouvre les portes de son nouvel écrin.

Fondée en 1848 et établie au cœur de Bruxelles dans l’îlot sacré, la Maison De Greef n’a jamais quitté la rue au Beurre et a vu ses locaux s’agrandir au fil du temps, passant initialement du numéro 24 aux numéros 26 et 28, deux maisons réunies audacieusement en une seule façade noire et blanche par l’architecte avant-gardiste Jacques Dupuis, en 1953.Ce travail architectural, moderne et unique à quelques mètres de la Grand Place de Bruxelles, a valu à la Joaillerie De Greef de voir ses bâtiments classés.La petite maison du numéro 24 était employée par la Maison De Greef pour des événements liés essentiellement à l’horlogerie et il n’y avait pas d’accès intérieur entre les deux bâtiments. Après une brillante restauration, cette maison est à présent un espace dédié aux montres de luxe Patek Philippe. J’avais d’ailleurs écrit un billet sur ce magnifique espace lors de son inauguration.Les frères Arnaud et Jacques Wittmann, épaulés par Brice le fils de Jacques, ont entrepris de nouveaux travaux de rénovation de la boutique composée des numéros 26 et 28 et de créer un passage avec l’espace dédié à Patek Philippe. C’est aujourd’hui chose faite et la Joaillerie De Greef s’offre un nouvel écrin, réunissant les bâtiments de façon harmonieuse.Dès l’entrée, on ressent le volume et la hauteur avec ce grand lustre vénitien d’un bleu rare qui surplombe le magasin. Malgré ces quelques mois de travaux, l’A.D.N. de la Maison De Greef reste intact et l’esprit chaleureux des lieux est bien présent. On retrouve le grand comptoir où les plus belles marques de montres sont exposées. Les deux grands coffres-forts à la patine dorée si représentatifs de la Joaillerie sont toujours là. Les bureaux de l’équipe de vente sont multifonctions, ils peuvent accueillir les visiteurs tout comme permettre aux employés de la Maison De Greef de travailler dans une ambiance calme et sereine.A gauche de l’entrée, se trouve un petit salon où les plus belles pièces de joailleries sont exposées et témoignent du savoir-faire de la Maison De Greef.Le défi était d’agrandir en respectant les éléments classés de l’intérieur, également dessinés par Jacques Dupuis en 1950, tout en offrant aux visiteurs et aux clients une joaillerie chaleureuse, luxueuse et résolument moderne. Désormais, les numéros 24, 26 et 28 de la rue au Beurre constituent une seule et unique entité, entièrement dédiée à la haute joaillerie et aux montres de luxe. C’est ce voyage que propose aujourd’hui la Maison De Greef à ses visiteurs.

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *