Le Fujifilm X100, un bijou pour un photographe

Beaucoup de littérature circule sur le net et dans la presse spécialisée sur le nouvel appareil photo numérique le Fujifilm X100. Des forums et des sites internet sont exclusivement dédiés à ce boitier mais il y a aussi un groupe sur Flickr et sur facebook. J’avais entendu parlé de ce petit APS-C par certains des meilleurs photographes de reportage du pays et je m’étais renseigné sur ce boitier numérique qui me semblait également prometteur. Comme beaucoup de professionnels de la photo et les amateurs avertis j’ai attendu avec impatience l’arrivé sur le marché pour acheter ce petit jouet pour photographe, même si le prix est déjà assez élevé pour ce type d’appareil.

J’ai donc craqué et je ne le regrette pas! Je l’ai eu juste avant de partir en vacances, et tous les jours je découvre les petits plus mais aussi les défauts de ce Fujifilm X100. Une des principales critiques que j’ai lu dans la presse photographique, c’est la logique du menu de cet appareil photo qui pour certain semble un peu compliqué. Il est vrai que je suis habitué au menu de mon matériel professionnel qui pour le moment est en Canon et il faut donc un certain temps d’adaptation.

Ce post, je vais le faire vivre et le mettre à jour au fur et à mesure que je découvre ce qui est pour moi un petit bijou pour photographe et qui me rappelle l’époque de mon Leica argentique. Avec mes « j’aime » et mes « j’aime pas ».

Ce que j’aime dans le Fujifilm X100 :

– Je pense que je vais faire l’unanimité avec ce point, le look et la beauté de cet appareil. Il est vrai qu’avec son look rétro tous les amoureux des beaux objets en général et ceux de la photographie en particulier, sont susceptibles de craquer pour le X100, bien joué Fuji.

– La prise en main et la possibilité d’être discret pour allez chercher des images sans passer pour un professionnel de la photo tout en ayant la capacité de sortir des belles photographies grâce à son capteur et son optique de qualité.

– Comme je suis un « vieux » de la photographie professionnel en Belgique et que j’ai été formé en argentique, j’ai connu beaucoup d’émulsions différentes et l’agence de presse dans laquelle je travaillais, privilégiait souvent les films de la marque Fujifilm. J’ai donc utilisé des milliers de bobines 24×36 de la marque japonaise avant de les jeter quotidiennement dans ce que j’appelais « la soupe », la machine de développement E6. Le lien avec le Fujifilm X100 c’est que vous pouvez choisir dans le menu, le style d’image correspondant aux films de l’époque. Vous avez donc le choix, avec de la Provia, Velvia, Astia et du noir et blanc.

– Le « view mode ». Il y 3 possibilités de visualisation des photos. Directement sur l’écran, dans le viseur numérique et la troisième fonction que je trouve très pratique quand il y a du soleil et que l’on ne voit pas bien l’image sur l’écran, vous approchez le visage de celui-ci, il s’éteint et les images et les fonctions apparaissent dans le viseur numérique du boitier. Bien vu Fujifilm !

– Le bouton Fn est très pratique car il permet d’attribuer une fonction particulière du menu. Par défaut, c’est la sensibilité. Il suffit d’appuyer dessus pendant que vous faites des photos et dans le viseur numérique vous voyez et vous avez la possibilité de changer la sensibilité très rapidement.
Les autres fonctions disponibles pour ce raccourci sont: la profondeur de champ, le retardateur,  la taille de l’image, la qualité de l’image, la plage dynamique, la simulation de film, le filtre ND, le mode AF, l’enregistrement vidéo et les réglages personnalisés.
Je regrette tout de même qu’il n’y ai qu’un bouton Fn.

– La molette de correction d’exposition (+2 à -2), fait parler d’elle sur son positionnement. Personnellement, je trouve pratique de l’avoir à cet endroit, surtout quand le sujet bouge et passe en contre-jour. Mais ce point technique du boitier je le placerai également dans les « j ‘aime pas » car cette molette se dérègle facilement et parfois vous êtes surpris d’être sous-exposé ou surexposé.

Ce que je n’aime pas dans le Fujifilm X100 :

– L’autonomie de la batterie est trop faible à mon goût!

– La molette de correction d’exposition (+2 à -2). Cette molette se dérègle facilement et parfois vous êtes surpris d’être sous-exposé ou surexposé.

– En mode AF ce Fuji X100 a des difficultés pour faire la mise au point d’un sujet rapproché. Généralement j’aime bien « rentrer dans l’image » en étant proche de mon sujet, et là le X100 patauge dans la choucroute. Il faut même parfois passer en mode Macro pour faire un visage en avant plan. Pour moi c’est une des choses qui me dérange le plus avec cet appareil photo numérique.

– La mise au point manuelle me laisse perplexe et pour le moment je ne la maîtrise pas! Pourtant je suis un puriste et la plus part du temps je travaille en manuel sur mes boitiers pros. Je pense vraiment que c’est un gadget. Ok éventuellement en hyperfocale mais je conseille le mode AF.

Où peut-on acheter le Fujifilm X100 à Bruxelles:

Comme le Fujifilm X100 arrive sur le marché au compte-gouttes et qu’il est difficile d’en trouver de stock dans les magasins spécialisés. Je vous recommande trois adresses où vous pouvez peut-être avoir la chance de le trouver et de l’acheter.
– Chez Photoshère Chaussée de Boondael à Ixelles, Nicolas Damsin vous le vendra à 1089 €. Comme il me semble qu’il est le moins cher du marché les boitiers ne restent pas longtemps dans son magasin, passez lui un coup de fil de ma part pour voir si il en a un pour vous! (02/640.34.23)
– Bien que Doubleyoushop et plus grand que Photosphère, chaque fois que j’y ai été en espérant pouvoir l’acquérir, les Fuji X100 de stock étaient réservés et les boitiers n’étaient donc pas disponible à la vente direct. Mais tentez votre chance au 02/761.96.70 Le prix de vente chez Doubleyoushop est de 1099 €
– Personnellement, j’ai eu de la chance de trouver 5 Fuji X100 de stock chez Campion, 13 rue Saint-Boniface à Ixelles, 02/512.13.31. Mais le revers de la médaille, c’est que le Fuji X100 est plus cher car il est  vendu au prix de 1149 €

5 Responses to “Le Fujifilm X100, un bijou pour un photographe”

  1. Bertrand

    Très intéressant cet article. Simple et efficace les j’aime ou pas 🙂

    Et le résultat… Les clichés? On pourra en voir j’imagine.

  2. MichelG

    Merci Bertrand! Je vais mettre quelques photos prochainement car pour le moment c’est principalement des photos de vacances et je pense que même si elles sont de bonnes qualités ça n’intéresse pas grand monde. Je vais tout de même en poster une que j’aime beaucoup, la petite fille au ballon…

  3. hubin

    Bonjour,
    précédement j’ai utilisé un ixius et le powershot S90. Désirant retouvé d’anciennes sensations j’ai opté pour le fuji x100. Etant débutant il y a pas mal de choses que je ne maitrise pas ou plus par ex: la molette de correction d’exposition. Pouvez vous me conseiller un guide d’apprentissage photo simple et éfficace.

    Merci.

    eddy.

  4. MichelG

    La molette de correction d’exposition est assez simple d’utilisation. Le Fuji X100 comme d’autres appareils est influencé dans l’exposition par divers paramètres. Par exemple, si vous êtes à contre-jour, le sujet est dans un environnement sombre avec un des vêtements noir,etc. Pour reprendre l’exemple du contre-jour, si vous prenez une photo d’une personne sur une plage avec le soleil a contre-jour et comme le Fuji X100 utilise un 23mm il va prendre la mesure également sur l’arrière-plan et comme dans le cas présent, c’est blanc vu que c’est une plage, votre photo sera sous-exposée car le boitier « pense » qu’il y faut fermer le diaphragme car il y a trop de lumière. Dans ce cas la molette est très utile car vous compensez en forçant le boitier à ouvrir par exemple de +2 (2diaphragmes). Résultat des courses, votre sujet est bien exposé et l’arrière-plan (la plage et le ciel) est surexposé.

  5. hubin

    Merci pour les explications je vais essayer de mettre celà en pratique bien que quand je tourne la bague de correction je ne vois pas de changements sur l’echelle se situant a gauche dans le viseur…
    thanks.

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *