Photo d'un mannequin lingerie avec le dos numérique Phase One IQ250 pour la collection de bas et collant de Wolford

Wolford AH16, un hommage à la féminité.

Épuré, chic, sophistiqué. Confortable, décontracté et luxueux. Dans sa première collection automne-hiver pour Wolford, Grit Seymour laisse clairement et consciemment entrevoir toutes les facettes de la femme.wolford-fw16-4Des vêtements fonctionnels, confortables et élégants qui vont de pair avec la plus grande qualité qui soit et accentuent les nouveaux modèles de prédilection des trois collections à thème : Second Nature, Pure Comfort et Effortless Sophistication. Ces modèles garantissent à tout moment la tenue parfaite pour chaque jour, chaque occasion et chaque femme grâce à leur multifonctionnalité.wolford-fw16-17

Second Nature

Un naturel neuf et un attrait d’avant-garde. Des motifs graphiques et des modèles assortis exécutés dans les matières les plus raffinées et ultradouces.wolford-fw16-8 Des tissus transparents et séduisants qui font des classiques des incontournables. Ces modèles dynamiques peuvent très bien être portés chaque jour, par exemple au bureau et juste après à l’occasion de l’ouverture d’une galerie. Vous vous sentez toujours bien habillée à 100 % et bien dans vos vêtements.wolford-fw16-12

Pure Comfort

Du luxe pour tous les jours. Tricot, velours et polaire sont synonymes de noblesse, chic et confort. Les mélanges, carreaux et coupes classiques dans une interprétation luxueuse et confortable font honneur au style Wolford.wolford-fw16-9Les collants Velvet 66 Leg Support Tights viennent parfaire la grande collection automne 2016 de Shape & Control Legwear. Le choix de basiques essentiels pour des jambes attirantes et saines et une attitude assurée est complet et unique.wolford-fw16-13

Effortless Sophistication

Fait pour briller. Des bijoux intemporels réalisés dans des matières de qualité telles que le velours, la dentelle et le lurex assurent un confort sensationnel pour des moments de détente inoubliables.wolford-fw16-16 Les tissus familiers de Wolford sont mis au goût du jour avec glamour grâce à des cristaux et des agrafes. Spectaculaire : l’édition Diamond Shine propose quatre modèles sur lesquels un total de 93 500 agrafes différentes ont été apposées pour célébrer la femme. Ils ne vous laisseront pas insensibles.wolford-fw16-5

Photographiquement

Pour ce genre de shooting en studio le choix du mannequin est primordial, il faut une femme avec de belles et longues jambes et bien évidement avec du caractère. Dans le cas présent, je trouve que le casting est impeccable.wolford-fw16-15Le focus doit être sur les bas, les collants et la lingerie de Wolford. Le photographe a opté pour une lumière légèrement de coté, ce qui peut être « dangereux » pour le rendu et la texture dans les zones sombres des bas nylon, car il faut qu’il y ai du détail dans la matière.wolford-fw16-2 Quand je reçois pour mon blog des photos liées à un communiqué de presse, je suis attentif à la qualité de celles-ci et je regarde les informations IPTC de la photo pour voir avec quel matériel le photographe a travaillé. Ici c’est un dos numérique Phase One IQ250 qui a été utilisé avec un capteur CMOS de 50 mégapixels.wolford-fw16 Autant vous dire que la texture des fichiers et la netteté de ceux-ci sont remarquables! Un vrai plaisir pour les yeux!wolford-fw16-6 Techniquement, j’ai l’impression que le photographe qui a travaillé pour Wolford a fait son shooting dans un studio photo équipé d’un grand cyclo blanc.wolford-fw16-3 Sur certaines photos le fond est pourtant gris, mais c’est assez logique, car si on éclaire pas le fond d’un cyclo avec une source dédié pour celui-ci, c’est la lumière qui éclaire le mannequin qui va également donner sur le cyclo.wolford-fw16-11 si le mannequin est loin de l’arrière plan, le cyclo, celui-ci ne sera pas blanc, mais bien gris. Il sera gris clair ou gris foncé en fonction de la distance entre le fond du cyclo et les sources de lumière. C’est toujours bon à savoir si vous n’avez jamais fait des photos dans un studio avec un cyclo 😉wolford-fw16-10

wolford-fw16-9
wolford-fw16-7wolford-fw16-1

6 Responses to “Wolford AH16, un hommage à la féminité.”

  1. 0li

    Perso, je trouve ça fade, un éclairage de côté basique, des ombres très marquées, rien d’extraordinaire. Je me demande comment font ces photographes pour avoir ces commandes, j’avoue avoir du mal à comprendre parfois. Qui plus est un Iq coûte 40.000 € A moins de le louer, Niveau invest, faut en faire des commandes pour rentibaliser… Bonne journée

  2. MichelG

    Bonjour,
    Merci pour votre commentaire! Je ne vais pas débattre sur le choix de la technique utilisé par le photographe, c’est une approche, on aime ou on aime pas…
    Par contre la qualité des fichiers est remarquable, le piqué, la texture, le « grain », rien à redire ce dos numérique Phase One IQ250, c’est du lourd!
    Je pensais que le prix était plus « abordable » j’avais en tête 25.000€. Vous avez tout à fait raison, il en faut des commandes pour rentabiliser ce genre d’investissement! De plus, comme il ne faut plus d’accès à la profession pour le métier de photographe, tout ceux qui prétendent être photographe professionnel viennent manger le maigre « gâteau » des commandes parfois intéressantes et rémunératrices, ce qui souvent casse le marché et crée un nivellement vers le bas. Si cela peut vous rassurer, même moi comme photographe professionnel, je ne peux pas investir dans ce type de matériel!
    Belle journée,

  3. 0li

    Ce nivellement par le bas est un problème, pas juste pour les freelance mais dans toute la profession. Certaines agences de presse ne sont pas en reste pour tirer les prix vers le bas. Elles jouent sur la quantité de photos disponibles souvent même de très bonnes qualités pour (survivre) . Parfois il arrive d’avoir des commandes payées à leur juste valeur, mais je ne vous cache pas que cela devient rare. J’ai déjà testé l’IQ 250, la qualité des détails et le modelé sont impressionnants. C’est doux, c’est propre, même la montée en ISO est bonne sur ce capteur. Si vous êtes au courant, certaines définitions atteignent maintenant les 100 millions de pixels sur les dernières générations de capteurs. L’IQ 250 est un CMOS différent de la plupart des archis PhaseOne. Malheureusement le coût de 40.000 sans optique est dissuasuf et s’adresse à l’élite des photographes qui ont pu grâce à leur talent et leur caractère à tout épreuve se forger une réputation et pour lesquels les clients sont prêts à payer très cher ( tt est realtif ); Reste ensuite les autres. Tout un paradoxe.

  4. MichelG

    Je suis d’accord avec vous sur l’état du marché de la photographie en général et en Belgique en particulier, c’est souvent la quantité ou le prix et plus la qualité qui compte! Un des représentants de Phase One en Belgique compte me mettre à disposition un dos pour un Workshop que je dois organiser en studio prochainement, je suis curieux de l’utiliser et de l’avoir en main. Je suis convaincu de la qualité à la vue de ces fichiers Wolford, mais travailler avec c’est encore autre chose!
    Bon courage à vous dans ce marché photographique tumultueux!

  5. 0li

    Vous allez adorer je pense. La prise en main est très facile et intuitive, un beau viseur bien large et l’écran arrière tactile. Au plaisir de voir vos nouveaux shoots Michel, j’ai toujours aimé les portaits que vous faites !

  6. MichelG

    Je vous tiendrez informé de cette expérience et merci pour le compliment, ça fait toujours plaisir!
    A bientôt 😉

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *