Sophie Pendeville dans le rôle d’Alice au Pays de Bruxelles

Chose promise, chose due! Comme je le disais dans mon post précédent sur Julien Colombier, voici la photo surréaliste avec Sophie Pendeville dans le rôle d’Alice au Pays de Bruxelles. Ce shooting a eu lieu pour la partie avec Sophie dans le show room de Didden & Co rue Blaes, et l’autre partie c’était dans une pièce décorée par Julien Colombier avec une mise en scène pour la table faite par Gérald Watelet, pour le célèbre antiquaire du Sablon, Costermans.

L’idée était de mettre en avant les trois Maisons Bruxelloises, que sont Didden & Co pour les tapis, Costermans qui représente Julien Colombier à Bruxelles pour la déco et le Joaillier De Greef-Wittman qui a réalisé des broches sur base des œuvres de l’artiste Français. Si vous voulez plus d’infos sur cette belle collaboration de Julien Colombier avec ces esthètes bruxellois, n’hésitez pas à lire mon article précédent sur ce blog.

Pour avoir plus de visibilité dans la presse, j’ai demandé à Sophie Pendeville de jouer le rôle d’Alice, ce qu’elle a accepté directement. Elle aimait l’idée et l’univers surréaliste lui plaisait beaucoup. Le plus avec Sophie, c’est qu’elle pose bien et rentre vite dans un rôle de composition.

Dès lors la difficulté dans cette prise de vue résidait principalement dans l’incrustation de notre Alice dans la pièce de Costermans. Comme elle devait être au plafond avec un tapis, il y avait bien évidement pas la possibilité de faire cette photo en un shoot. Une chose importante d’un point de vue technique dans ce genre de photo, c’est le respect des perspectives et de l’angle d’attaque lors des deux prises de vues. Il faut impérativement être à la même hauteur avec l’appareil photo, dans le même angle et surtout avec la même focale. Dans le cas contraire ça complique l’imbrication en postproduction et ça peut même rendre celle-ci impossible.

Quand j’ai des idées loufoques de ce genre, je suis souvent emballé par le projet même si j’ai mes moments de doutes avant de voir le résultat final. Dans le cas présent je suis assez heureux de cette photo qui est complètement surréaliste et improbable comme je le voulais.

C’est encore un chouette challenge qui m’a été confié par ces trois grands noms de commerçants bruxellois, je les remercie vivement car ce n’est pas tous les jours qu’on m’offre des projets qui me laisse libre cours à mon imagination. Tant que je suis dans mes remerciements, merci à Catherine Malmendier, ma maquilleuse professionnelle qui travaille pour Dior, Andy et Jeff pour la coiffure et à notre Alice du jour, la charmante Sophie Pendeville.

3 Responses to “Sophie Pendeville dans le rôle d’Alice au Pays de Bruxelles”

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *