Photo de produits packshot fait en studio par un photographe professionnel.

La réalisation de Packshot, une expérience dans la vie d’un photographe…

Il est vrai qu’a la vue de mon site et de mon book photo, certains de mes clients ou des prospect se demandent si je réalise d’autres photos que des portraits et aussi si je réalise des photos « packshot », ou photos de produits.

J’ai encore eu la preuve la semaine passée ou j’ai été contacté pour faire des photos de produits pharmaceutiques. Mon contact était très interrogatif par rapport à mes compétences dans ce style de photographie. Finalement, j’ai fais une offre de prix, j’ai reçu le briefing, et ce nouveau client est ravi des photos de ces produits que j’ai réalisés pour lui.Ce que les gens ignorent, c’est que pendant 3 ans j’ai géré un studio photo ou nous réalisions des packshot et des ambiances pour diverses publicités. Ce studio photo était composé d’une équipe de photographes professionnels dont moi bien évidemment et nous faisions des milliers de prises de vues par an. Tout y passait, des photos alimentaires, des photos de parfum, des bijoux, des chaussures mais aussi des photos avec des mannequins pour de la lingerie et du prêt à porter. Nous réalisions des campagnes de pub diverses et variés tout au long de l’année.Ces photos étaient destinées à être publiés dans les imprimés publicitaires de diverses marques comme Cora, Planète Parfum, Sky shop, Home Market, GB, Carrefour, les magasins Club & DI.Quelle gestion au day to day, deux studios, 3 postes de travail, des photographes, des stagiaires photographes, c’était de la folie !

Outre les prises de vues, il fallait avoir une organisation très pointue pour respecter des délais de productions particulièrement sérés. Entre les arrivages, le tri des échantillons, la gestion des produits frais, il fallait parfois rattraper le retard des livraisons. Certains jours nous arrivions à photographier 300 packshot et objets de tout types. Le stylisme, des kilos d’assiette pour les divers plats à photographier, des fonds pour des décors, et sans oublier Noël au mois de juillet et août, ou nous recevions pour les prises de vues tout ce que l’on retrouve sur les tables pendant les fêtes. Fin de journée, c’était le développement des photos. Comme nous travaillions en RAW, il fallait tout développer en TIFF et ensuite par marque zipper les fichiers pour l’envoi via une ligne dédié.Maintenant je suis revenu à une structure bien plus simple ou je travaille seul en visant les photos qualitatives et non la production quantitative de milliers de packshot par an. Il est aussi vrai que c’est un marché important dans le monde de la photographie avec l’expansion des moyens de diffusions et les demandes croissantes des sites internet qui veulent des photos qualitatives de leurs produits pour le e-commerce.Que vous soyez une société pharmaceutique, cosmétique, un bijoutier ou autre, ne vous posez plus la question, si je réalise des packshot. Maintenant, vous connaissez la réponse !

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *