20 minutes chrono avec le Président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso.

Jose_Emmanuel_Barroso_6848-950C’est comme une impression de déjà vu ! A vol d’oiseau les deux bureaux sont séparés d’une centaine de mètres et par la rue de loi. Je parle bien évidemment du bureau d’Herman Van Rompuy le Président du Conseil Européen et celui de José Manuel Barroso le Président de la Commission Européenne. En ce qui me concerne, le point commun entre les deux, c’est le peu de temps qu’ils m’ont accordés pour la réalisation des photos par rapport au temps passé pour l’interview. Je ne vais bien sûr pas me formaliser, c’est souvent comme ça quand je photographie un homme politique de premier plan.Jose Emmanuel Barroso _6784-950

A l’époque de mon shooting avec Herman Van Rompuy, j’avais titré mon article 30 minutes chrono avec le Président du Conseil Européen. Pour ce reportage pour Paris Match, je n’ai eu que 20 minutes avec la Président de la Commission Européenne, c’est peu, surtout si il faut circuler dans ce bâtiment qui n’est pas des plus petits.Jose Emmanuel Barroso _6812-950

J’étais arrivé bien à temps pour installer mon matériel, et normalement, il était convenu que je réalise celles-ci après l’interview, ce qui me laissait le temps pour tout installer et faire mes tests de lumière. Coup de théâtre, l’attachée de presse du Président avec un grand sourire m’a annoncé que finalement José Manuel Barroso préférait commencer par les photos. Un petit moment de solitude… Là où je pensais avoir plus d’une heure pour m’installer, je n’avais plus que 15 minutes pour tout placer, et la cerise sur le gâteau, c’est que j’étais venu seul, sans assistant.Jose Emmanuel Barroso _6830_950

Dès lors l’installation s’est limitée au minimum. J’ai donné la priorité à la photo sur les coursives du bâtiment car je pense que c’est l’image la moins attendue du Président, car c’est un lieu où il n’y a que les gens de la maintenance qui y ont accès. Ma source de lumière était placé à l’intérieur, pas le temps de faire le moindre test, c’était du direct ! A cet étage comme les vitres sont tintées et mon softbox est très grand j’ai placé ma torche de 3000 joules pour être certain de pouvoir être un peu au dessus du niveau de la lumière du jour, avec une journée ensoleillée, il faut de la puissance.Jose Emmanuel Barroso _6843-950

Finalement, en 20 minutes, l’essentiel c’est d’avoir deux images pour faire les deux doubles pages, j’avais donc déterminé 3 lieux : L’entrée de son bureau, car je n’avais pas accès à celui-ci, la salle où Barroso préside la Commission et cette fameuse coursive. Dans ce cas, l’essentiel c’est d’assurer ! Dès que je pense avoir la photo pour chaque lieu, il faut passer au suivant. C’était du vite fait mais bien fait, les deux doubles dans le magazine donnent très bien et à la Commission Européenne, ils sont ravis du résultat. J’espère que pour le prochain Président, j’aurai un peu plus de temps !Jose Emmanuel Barroso _6797-950 Paris_Match_Barroso-1Paris_Match_Barroso-2

 

 

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *