La nouvelle boutique de la Joaillerie Holemans à Bruxelles place du Grand Sablon.

Le nouvel écrin de la joaillerie Holemans à Bruxelles place du Grand Sablon.

Dans le petit monde de la joaillerie à Bruxelles, on l’attendait depuis longtemps, l’ouverture de la joaillerie Holemans au 4 Place du Grand Sablon. Depuis sa fermeture fin 2012 et son rachat en janvier 2013 par la prestigieuse joaillerie bruxelloise Manalys et son propriétaire Moïse Mann, les créations d’Holemans étaient exposées chez celle-ci.Bijouterie_holemans-3Aujourd’hui c’est une belle maison bourgeoise du 18ème siècle et entièrement rénové par l’architecte bruxellois Olivier Dwek qui devient son nouvel écrin. Pour respecter une tradition initiée en 1981 et qui était un détail clé de la joaillerie Holemans, une verrière d’inspiration Art déco a été spécialement crée par un artisan belge, pour offrir aux regards des visiteurs, l’atelier et l’art de ses artisans.Holemans Boutique Sablon A l’intérieur, l’espace moderne bouscule le style classique de la façade. Le choix des matériaux est noble et la puissance d’un mur d’aluminium brossé contraste avec les élégantes boiseries en Zebrano, arbre naturellement veiné. Les cuirs sont signés Poltrana Frau, une grande Maison italienne réputée pour la grande qualité de sa tannerie.Bijouterie_holemans-1Moïse Mann connaît bien la Maison Holemans, après y avoir travaillé pendant près de 20 ans, successivement comme artisan joaillier, responsable des ventes et directeur de la boutique que la maison belge avait fin des années 90’ sur la prestigieuse place Vendôme à Paris.Moise Mann Holemans ManalysLe joaillier et son équipe relèvent aujourd’hui plusieurs défis : respecter et moderniser les codes esthétiques Holemans, donner un second souffle aux bijoux en laque dont le secret n’avait jamais été divulgué et imaginer de nouvelles collections dans l’esprit Holemans.Bijouterie_holemans-5Holemans se réinvente mais ne perd pas ce qui fait sa force : son atelier. Au 4 Place du Grand Sablon, on retrouve les artisans de la Maison, le travail fait main, les outils traditionnels et des savoir‐faire ancestraux. Joailliers et sertisseurs se réjouissent de redonner vie aux icônes Holemans : le solitaire Antilope dessiné par Jean Holemans dans les années 80’ ou encore l’élégante bague Océan.Holemans Bague Gabrielle safir

Affûté, rajeuni, revitalisé : l’esprit Holemans anime, d’ores et déjà, de nouvelles créations. L’équipe créative développe la collection Gabrielle qui exprime le lien éternel que l’amour tisse entre deux êtres grâce à une élégante maille pavée de diamants qui se décline en alliance, bague de fiançailles et parure.Holemans_bracelet_collier

La collection Art Déco s’inspire, elle, du célèbre mouvement architectural. La matière est travaillée tout en légèreté grâce à des découpes symétriques. En résulte une série de bijoux graphiques à l’élégance intemporelle.Holemans_bague_flocon_diamant_jaune_safir

 

Les centaines de croquis et d’esquisses découverts dans les archives de la Maison Holemans, constituent une source d’inspiration inépuisable pour le développement des collections. Les laques reflètent, elles aussi, un nouvel élan. Leurs secrets, transmis avec soins par Thibault, le petit-fils de Jean Holemans, irradient de plus belle dans une série de bijoux à découvrir très prochainement.Bijouterie_holemans-4

Photos de la boutique ©Holemans / Evgeniy Abrosimov

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *