Jérôme D’Ambrosio pour Paris Match, un pilote de F1 dans une caisse à savon!

C’est un poids plume qui pèse lourd. Cinquante-neuf kilos et un mental en béton armé. A 25 ans Jérôme d’Ambrosio n’a pas le temps de douter de lui. Il trace sa route à toute vitesse, conscient de ces capacités en F1 comme dans la vie. Le jeune homme au regard bleu intense ne pense qu’aux défis. Le premier, réussir son “ first grand prix ” à Melbourne, ce 27 mars. Le second, rester dans le club très fermé des pilotes de la F1. Et grandir jusqu’à la victoire suprême.

Pour ce reportage sur notre nouveau pilote belge de F1 après Jacky Ickx et Thierry Boutsen, Jérôme d’Ambrosio a accepté de se prêter au jeu d’une course de caisse à savon. Un petit clin d’œil sympa pour ce pilote qui passe sont temps à 300 à l’heure, et qui n’a qu’une obsession gagner des centièmes de seconde avec sa monoplace.J’avais eu cette idée de photo rigolote, pour faire la double d’ouverture du sujet que j’ai proposé à Paris Match et qui parait ce jour dans les kiosques de notre plat pays. J’ai eu beaucoup de chance de tomber sur l’équipe de Didier Gélise et de son écurie de caisses à savon. Pour la photo Didier m’a proposé d’utilisé ce célèbre bolide jaune champion de Belgique dans sa catégorie. Vous constaterez qu’il s’agit d’un coffre de toit de voiture souvent utilisé pour les sports d’hiver.J’ai aussi eu la chance de travailler avec un publique jeune et super motivé de l’école de la trinité à Wezembeek-Oppem. Jérôme est rester que quelques minutes pour la photo, car il sortait d’une conférence de presse et il était attendu pour une autre de l’autre coté de la ville. Ce fût donc, un chouette et bref moment pour ces enfants qui se sont bien amusés sous le regard des institutrices, qui comme par hasard, n’avaient que d’yeux pour notre pilote de F1…

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *