La boutique Repetto à 1000 Bruxelles au 36 Galerie du Roi, spécialiste des chaussons de danse et vêtements de danse

La première boutique Repetto en Belgique ouvre ses portes à Bruxelles.

La première boutique Repetto en Belgique vient d’ouvrir ses portes au numéro 36 Galerie du Roi à 1000 Bruxelles. C’est la première boutique Repetto en Europe en dehors de la France qui a été inauguré chez nous. La semaine prochaine, c’est à New York que Repetto ouvrira une nouvelle boutique pour faire connaître son savoir-faire qui existe depuis plus d’un demi-siècle.L’histoire de Repetto commence en 1947. Sur les conseils de son fils Roland Petit, Madame Rose Repetto installe un minuscule atelier de chaussons de danse au 22, rue de la Paix à deux pas de l’Opéra de Paris.repetto-histoire-boutique Grâce à des produits techniques et adaptés, le succès est immédiat. Les danseurs du monde entier affluent dans la boutique, faisant de Repetto la référence du monde de la danse.repetto-anciennes-affiches

Repetto s’impose aujourd’hui comme une Maison de l’univers du luxe français. Chez Repetto, ce luxe naît en Dordogne, dans des ateliers qui revendiquent un artisanat d’exception et perpétuent le geste parfait. Les artisans travaillant chez Repetto ont suivi une longue initiation où leur a été transmis un savoir-faire unique, celui du geste originel : le cousu-retourné.ballerines-repettoLa boutique Repetto de la rue de Charonne à Paris, célèbre la danse classique. Dans ce quartier emblématique de la rive droite et à quelques rues de l’Opéra Bastille, elle est un véritable lieu d’échange unique entre les danseurs et amateurs de la marque et de son univers.repetto-parisLors de ma visite ce mardi dans cette nouvelle boutique Repetto à Bruxelles, j’ai eu le plaisir de rencontrer le PDG de cette marque depuis 1999, Jean-Marc Gaucher.

Un homme sympathique et chaleureux qui a un parcours professionnel qui force l’admiration. En 1968, il quitte les bancs de l’école, il n’avait que 15 ans ! Pendant 3 ans, il a travaillé à l’usine. Ensuite, il est parti en Angleterre où il y a vécu de petits boulots, dans une ferme, comme garçon dans un pub,… A cette période, il rencontre le PDG de Reebok, et ils se mettent d’accord pour qu’un jour dans le futur Jean-Marc Gaucher représente cette marque en France.repetto-usine-fabrication En 1977 il a un poste d’ingénieur du son à TF1, parallèlement à ce travail, il continue à développer Reebok. Ce n’est qu’en 1983 qu’il lance cette marque en France. Après 3 ans, en 1986, il lâche TF1 pour se consacrer entièrement à Reebook. Le succès est au rendez-vous mais après 17 ans, il a envie d’autres challenges. A cet instant, il apprend que Repetto est au bord du dépôt de bilan. Comme entrepreneur né, il s’intéresse à la marque, et il voit très vite son potentiel. Il prend le risque sur ses fonds propres, il rachète Repetto, et lui donne un nouveau souffle par des collaborations avec des créateurs de renoms, comme Karl Lagerfeld, Yohji Yamamoto, Issey Miyake, pour des créations exclusives.Chez Repetto, je savais que j’allais trouver des chaussons de danse et de vêtements techniques de cet univers, mais aussi et bien évidemment leurs célèbres petites ballerines élégantes et colorées. J’ai malgré tout été étonné de découvrir que dans la nouvelle collection, il y a des chaussures à hauts talons, des accessoires, et du prêt-à-porter. Encore un petit plus qui étoffe l’offre de Repetto sur le marché.

Photos de la boutique à Bruxelles : ©Luc Viatour – Photo de Jean-Marc Gaucher ©N.Jouan.

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *